Rencontre avec Black P. Art

Partager

SEVA View : Rencontre avec les graphistes russes Blackp.Art

Direction la Russie avec les deux illustrateurs Daria et Albert qui forment le duo Blackp.art

« Pour quelqu’un ce sont juste des chaussures

Pour les autres, une partie du style

Pour nous, l’inspiration » 

 

Bonjour Daria et Albert, merci d’avoir accepté d’être interviewés. Alors, pouvez-vous vous présenter brièvement s’il vous plaît. Comment vous décririez-vous ?

Bonjour ! Nous c’est Albert (A.) et Daria (D.)

D. : Albert a 24 ans et travaille dans une entreprise de restauration. Moi j’ai 21 ans et en ce moment j’enseigne le dessin et la peinture dans une université. Notre passion commune est la sneaker.

© Blackp.art

 

Parlez-nous de l’origine de votre passion pour le graphisme et les baskets.  Comment vous est venue l’idée d’associer les sneakers à vos créations ?

A : On ne peut pas vraiment dire quand ça a commmencé, Daria a toujours peint, mais j’ai toujours aimé les sneakers et quand on s’est unis, nos hobbies ont fusionné en quelque sorte. Très peu de temps après, on a réalisé qu’on voyait l’art de la basket différemment donc on a décidé de transformer nos idées en réalité. En Russie, la culture de l’art de la sneaker est moindre. Il y a quelques temps, nous en sommes venus à l’idée qu’on avait besoin de créer un art dans la sneaker, pas seulement des paires de sneakers peintes, mais une histoire entière qui se déroulerait dans nos vies quotidiennes. J’ai inventé une situation avec de l’action et Daria l’a représentée.

 

D’où vient l’inspiration qui se reflète dans votre travail ? Sur quel type de logiciel travaillez-vous ?

A : Tout d’abord, on est inspirés par l’apparence de la paire, donc les chaussures peuvent déjà nous donner une idée intéressante du design ou ça peut-être une idée que l’on a inventée.

D. : La plupart de nos dessins sont faits à la main sur du papier, principalement avec l’aide d’un stylo (roller) et de l’aquarelle puis ils sont photographiés avec un iPhone. Il y a aussi une bonne partie du travail qui est réalisée sur toile à la tempera (à l’oeuf, technique italienne). Malheureusement, je ne vois que très peu d’oeuvres réalisées à la main, surtout pour le public, les oeuvres sont faites avec l’aide de logiciels graphiques. Est-ce le meilleur ? Chacun décide pour soi. 

© Blackp.art

Si on vous demandait de ne garder qu’une seule paire de sneakers pour le reste de votre vie, laquelle choisiriez-vous ?

D. : Je ne laisserai pas mes Adidas x Parley, à aucun moment je ne me séparerai de cette paire !

A. : Les Onitsuka Tiger x Fott, c’est la meilleure collaboration avec le store Russe et c’est aussi un magnifique cadeau de mon cher compagnon. 

 

Vous avez déjà réalisé des projets graphiques pour les magasins Footasylum et pour Campio (magasin russe). Est-ce que c’est votre travail à plein temps ou vous espérez qu’un jour ça puisse le devenir ?

D. : C’est avec plaisir qu’on a travaillé avec les gars de Footasylum et de Campio, on a eu aussi un projet avec FlyknitClub et c’était une bonne expérience. Bien entendu que c’est un rêve de collaborer avec les géants de l’industrie, on espère que ça arrivera bientôt. On est aussi heureux d’avoir d’autres projets tout aussi intéressants. Ce n’est que le début !

 

 Montrez-nous votre plus beau graphisme et expliquez-nous pourquoi celui-là en particulier. Comment l’avez-vous créé ? Combien de temps avez-vous mis pour réaliser ce design ?

A. :  Notre oeuvre préférée est « Air Max Day », elle est très complète, prenante et détaillée due à sa taille (1x1m). L’oeuvre nous montre une bonbonne d’helium et des sneakers qui se tiennent comme des ballons accrochés au plafond. Ce projet ne s’arrêtera pas tant que notre inspiration sur la lignée Air Max ne fléchit pas.

© Blackp.art

 

Pour les novices en graphisme, quel type de recommandation pouvez-vous leur faire ?

D. : Je souhaite aux gens d’inventer quelque chose de nouveau et d’intéressant, de dessiner seulement quand ils veulent, même s’ils sont incompris ou autre. Ne répétez pas ce que les autres ont déjà fait, ayez votre propre style.

A. : Je suis complètement d’accord avec Daria, et j’ajouterais : faites ce que vous aimez et croyez en vous.

 

Merci d’avoir répondu à nos question !

 

Propos recueillis par Seva.