Que signifie la certification du label GOTS ?

Partager

Découvrons aujourd’hui ce qui se cache derrière le label GOTS signifiant Global Organic Textile Standard.

Le référentiel Global Organic Textile Standard, plus connu sous le nom de GOTS est une certification permettant la commercialisation de textile biologique dans le monde entier. Elle est la référence mondiale en terme d’évaluation des fibres biologiques.

 

Qu’est-ce que ça garanti ?

Les marques certifiées GOTS garantissent des procédés de production et de transformation respectueux de l’environnement mais aussi respectueux des conditions de travail.

En achetant des produits certifiés GOTS, vous vous assurez des produits utilisant des fibres biologiques, sans intrants dangereux, tels que les métaux lourds toxiques.

 

Femme disant "very cool"

D’où vient cette certification ?

C’est l’organisme certificateur Ecosert, spécialiste mondial de la certification de pratiques durables, qui permet d’obtenir cette mention. Ainsi, cela vous assure de la qualité grâce à des contrôles afin de s’assurer du respect du cahier des charges.

Quels sont les critères ?

Il existe deux niveaux de certification reposant sur deux critères principaux :

  • Niveau 1 : Textiles biologiques

Les textiles sont composés de plus de 95% de fibres biologiques certifiées et de moins de 5% de fibres artificielles ou synthétiques.

 

  • Niveau 2 : Textiles composés de fibres biologiques

Les textiles sont composés de plus de 70% de fibres biologiques certifiées et de moins de 30% de fibres non-biologiques dont 10% maximum de fibres synthétiques.

 

Quelles sont les exigences à respecter ?

Exigences environnementales :

  • La transformation de produits composés de fibres biologiques et celle des produits composés de fibres traditionnelles doivent être séparées et identifiées.
  • Tous les intrants chimiques doivent être conformes à un certain nombre d’exigences fondamentales sur la toxicité et de biodégradabilité.
  • Les colorants azoïques libérant des composants aminés carcinogènes sont interdits.
  • Tous les opérateurs doivent avoir une politique environnementale comprenant des objectifs et des procédures visant à minimiser les déchets et les rejets.

Exigences concernant la qualité et la toxicité humaines :

  • Les exigences de qualité technique doivent être respectées (valeurs de résistance au frottement, à la transpiration, des couleurs, au lavage, au rétrécissement).
  • Les matières premières, les produits intermédiaires et les produits textiles finis de même que les accessoires doivent respecter les limites rigoureuses concernant les résidus indésirables.

Exigences sur les sociaux

Les fabricants de l’industrie textile doivent respecter les critères fixés par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) (pour en savoir plus sur l’OIT).

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur d’autres labels, il existe aussi l’organisme Fair Wear Foundation.